Le compagnon de route

Le Compagnon de Route

J’espérai que…
J’attendais que…

Le compagnon de route, de vie, celui qui se rencontre quand l’équilibre intérieur s’installe, quand  » l’Arbre » surgit de terre et se révèle tel qu’il est. L’harmonie quand la mélodie et le rythme se rencontrent, s’entrelassent dans une étreinte pour devenir une chanson, une combinaison parfaite d’une sélection mathématique et chimique que seule Mère-Nature porte en elle depuis la nuit des temps.

Moi qui ne me reconnaissais dans aucun regard, j’étais entrain de contempler ma vie, comme face à un miroir limpide:
« Ce n’est pas parce qu’un chemin est tortueux que c’en n’était pas un. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *